AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daisuke ~ Le nouveau Maître

Aller en bas 
AuteurMessage
Daisuke
Le Premier †
avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Daisuke ~ Le nouveau Maître   Ven 17 Juin - 7:32

{Daisuke}





    « Qui êtes vous ? »

    ♠ Prénom : Daisuke
    ♠ Âge : Parait 25, mais en a plus de 500. Il est plus âgé que l'Ancien lui même.
    ♠ Race : Vampire
    ♠ Rôle : Le Premier
    ♠ Groupe : Eien


« Votre histoire »

♠ Votre biographie : Le don ténébreux. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi mon créateur en parlait en ces termes. Peut-on réellement appeler "don" une condamnation pour une éternité de solitude et une soif de sang inétanchable ? Je me suis souvent permis d'en douter. Je ne renie pas ce que je suis, voila déjà cinq siècles que j'ai appris à vivre avec cette condition me pesant sur l'âme, si toutefois j'en possède encore une, mais cela, seul le Malin pourra me le dire, le jour où finalement, ma non-mort prendra fin. Je n'ai pas peur de la venue de cet instant, je l'attends...

Mon nom est Daisuke. Je suis venu au monde en l'an 1489, quelques années à peine après la guerre d'Ônin. Mon père était un vaillant guerrier au service du shogun, et lorsque je fus en âge, j'en devins un a mon tour. A l'époque, nous ne portions pas encore le nom prestigieux de samuraï. Mais nous combattions déjà avec honneur, pour le maintien de l'ordre et du pouvoir en place. J'étais un guerrier bête et discipliné, obéissant simplement aux ordres qui m'étaient donnés sans jamais aller à l'encontre de mes supérieurs. De cette façon, il ne me fut pas difficile de prendre du grade et de rapidement devenir l'un des plus puissants éléments de ma faction, un épéiste émérite et un archer agile et précis. Aucun ennemi ne m'avait jamais atteint, ils me surnommaient le "fantôme". Silencieux comme le souffle du vent et discret comme une ombre.
" Un bushi n’aime ni ne hait aucune créature. Il est sans passion, sans doute et n’éprouve ni regret dans la défaite, ni joie dans la victoire. Il est un univers de paix et accomplit avec sérénité, les devoirs de son état… ". J'oeuvrai dans cet état d'esprit. Et je le vivais très bien ... Mais un soir tout bascula, comme vous devez vous en douter, autrement je ne serai plus là aujourd'hui pour vous en parler.

Nous avions établi notre campement à l'orée d'un bois. La guerre était finie, mais je tenais à entraîner quotidiennement mes hommes et cette fois, nous avions choisi de faire une simulation de situation pour les nouvelles recrues. Mais j'avais un mauvais pressentiment. Cela faisait déjà quelques nuits que nous nous sentions observés sans croiser le regard de quiconque, mais les hommes avaient peur et les rumeurs commençaient à raconter que ces bois étaient hantés, que des hommes qui y avaient été entrainés avaient fini par revenir défigurés par la haine, changés en démon assoiffés de sang. Je n'y croyais pas et riais de bon coeur en cherchant à les rassurer, mais lorsque la nuit tomba, et qu'un voile glacial s'abattit sur le campement, je commençai à douter de mes convictions.
Afin de rassurer mes hommes, je décidai de prendre le premier tour de garde en parvenant à les convaincre de se coucher. Mais après cette nuit là, aucun de mes hommes ne recroisa mon regard, car je devins un des leurs. Un démon à mon tour.

Les vampires... jamais je n'aurais cru possible l'existence de telles créatures, mais il s'avéra que j'avais plu à celui qui devint par après mon maître, et mon père. Il ne m'avait laissé aucune chance de me défendre, m'ayant attrapé par surprise, j'avais simplement sentie la morsure glaciale de ses crocs contre ma gorge, et mon précieux fluide vital quitter mes veines avec lenteur, me laissant faible et inerte dans les bras du démon, telle une poupée désarticulée. Il m'avait ensuite amené chez lui, couché sur une paillasse de terre et d'herbes séchées, au fond d'une grotte qui se trouvait au coeur de la forêt. C'est là qu'il me fit boire son sang, m'expliquant alors que je deviendrai son fils, le premier d'une longue lignée de buveur de sang qu'il espérait voir prospérer à travers le monde durant les siècles à venir... mais je le détestai déjà. Par sa faute, je n'allais jamais connaître les joies d'avoir une famille, une femme et des enfants. J'en rêvais pourtant. Mais il me condamnait à devoir mener mon existence seul ... dans l'ombre ...

"Il vient un moment dans l'existence de tout vampire, ou la perspective de l'éternité se révèle totalement insupportable. Vivre dans les ténèbres, se nourrir dans l'obscurité sans autres compagnons que soit même. Croupir dans une survie solitaire et dérisoire. L'immortalité semble très attrayante jusqu'a se que l'on réalise qu'il faudra l'endurer seul."* Cela me poussa donc, à l'image de mon maître, à commencer à chercher hardemment un mortel qui serait digne de devenir mon compagnon d'éternité. Les années se succédaient, et je voyais le monde changer autour de moi, ma race damnée s'étendant au point de renverser le pouvoir et de soumettre les mortels, j'étais intéressé. Mes recherches m'avaient mené près d'un domaine où le Maître se faisait appelé Premier, et règnait comme un roi sur une population de vampires et d'esclaves... Je décidais de m'installer assez prêt pour observer cette situation, restant dans l'ombre en attendant avec patience que vienne l'instant de révéler mes plans.
Dans cette attente, je fis la rencontre de Yuusuke, un jeune vampire en peine que je décidais de prendre sous mon aile afin de l'aider à se relever des tourments de son existence. J'écoulais un siècle paisible à ses côtés, jusqu'à ce que la guerre ne se fasse plus prononcée, et ce fut à mon tour de m'élever dans la lumière.

Un soir, je décidais qu'il était temps. J'avais réuni un certain nombre de vampires pour défendre ma cause, pour que moi, le plus ancien vampire du Pays, récupère une place qui m'était due à la tête de mes semblables.
Le combat fut acharné et les pertes grandes, mais j'atteignis mon but, et devint le nouveau Premier, décimant sur mon passage tout ceux qui s'opposaient.


* citation de La Reine des Damnés.

♠ Physique : Je n'aime pas dévoiler mon côté narcissique mais si vous tenez vraiment à ce que je vous peigne un portrait... Je mesure 1m68 pour une cinquantaine de kilos, ce qui n'était pas une mauvaise constitution à l'époque où je suis né même si aujourd'hui, on peut me considérer comme quelqu'un de petit et mince. Mes cheveux tout comme mes yeux sont d'un noir d'ébène, et je soigne mon maquillage et mon style vestimentaire de façon à toujours être sobre et élégant, peut être un peu ténébreux, mais... lorsque l'on vit dans le noir depuis plus de cinq cent ans, ce n'est plus qu'un détail.

♠ Principaux défauts/qualités : Daisuke est parfait. Il est patient, droit, loyal et sincère. Il peut être jaloux et extrêmement possessif envers ce qu'il considère comme acquis.

♠ Vos plus grandes peurs : Être seul. Il ne supporte pas la solitude.

♠ Vos goûts :
Aime | Le sang, le sexe et la musique. Daisuke aime également le calme, et qu'on soit aux petits soins pour lui.
Déteste | Le manque d'honneur et de respect. Qu'on s'en prenne à ceux qui constituent "sa famille".


« Derrière : Daisuke »

♠ Pseudonyme : Ikuma
♠ Age : 21
♠ Expérience RP : Très bonne è_é
♠ Avatar choisi ( groupe) : Daisuke Ochida. Fatima, kagerou, the studs, Daisuke to kuro no Injatachi...
♠ Une chose à dire ? C'est moi le boss maintenant.


Dernière édition par Daisuke le Mar 22 Mai - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Daisuke ~ Le nouveau Maître
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau supplement-non officiel?
» Nouveau mordu DEUTZ
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Nouveau recrut [Refusé]
» Un nouveau bloc à la Chambre Basse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Red Chronicles :: Come out, come out, wherever you are... :: Sortez... Qui que vous soyez. :: Fiches Validées-
Sauter vers: