AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Appartiens-moi. [San]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
San
Hate†Myself
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 14:17

San aurait aimé montrer à Andrei qu'il n'était plus objet. Que s'il l'avait été un jour, esclave, il n'en était plus rien aujourd'hui. Il aurait aimé lui dire qu'il était plus humain encore qu'il ne pouvait le croire, car Andrei était devenu nécessaire à Hakuei, même s'il tentait aujourd'hui de plus ou moins le remplacer. Hakuei ne le laisserait sûrement jamais s'en aller, ne lui redonnerait plus jamais sa liberté, et Andrei paraissait s'en contenter. S'il s'en contentait, s'il avait du respect pour son maître, de l'estime, cela signifiait qu'il n'était pas soumis, pas totalement. Éprouver des sentiments envers celui qui nous rabaisse c'est déjà conserver son humanité. Andrei avait totalement conscience que son maître était supérieur, qu'il lui devait certaine chose, et c'était dans cet état d'esprit qu'il estimait beaucoup ce dernier. Il était humain, oui. Il n'était pas qu'un jouet pour Hakuei, mais bien plus que cela. Non, Andrei, et lui n'avaient rien de semblable, tout les opposaient, même s'ils avaient d'abord été destiné à la même tâche... La seule différence étant que San, avant d'être aux mains de Hakuei, savait déjà qu'il n'était rien. Oui... San aurait souhaiter dire tout cela à cet ange étrange, mais il ne lui en dirait absolument rien, car alors que l'humain esquissait une approche envers lui, un vent violent provenant du vampire les éloigna l'un de l'autre.

San garda ses airs détachés, et vide, et se laissa transporter jusque dans une pièce voisine, où il finit assit sur le sol gelée d'une pièce sombre... Quoi que sombre fusse beaucoup trop faible. Il n'y voyait strictement rien. Ses yeux, même en s'habituant à l'obscurité, n'arrivaient pas à distinguer les formes alentour. Il savait que le vampire était présent, sûrement devant lui, mais il ne pouvait le voir clairement. Seul une ombre vague s'étendait devant lui. Il la fixa, attendant qu'on le mène à son sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuei
† Le démon †
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 14:31

Andrei avait été sonné, jeté sans avertissement contre le mur, le heurtant de sa tête d'où commença rapidement à s'écouler un petit filet de sang, mais il revint à lui rapidement. Assez vite pour voir la porte se refermer, le cadenas claquer, signe qu'il avait été verrouillé. Le maître venait de l'enfermer... Chose qu'il n'avait pas fait depuis bien longtemps. Les yeux brillants de crainte à l'égard du prisonnier, le blond finit par regagner l'alcôve où sa chemise était restée posée. Elle n'avait pas été longtemps sur San, mais lui suffisait. Cette nuit, il se sentirait moins seul qu'il ne l'avait été ces dernières années...

De l'autre côté, dans une autre pièce, le démon et sa proie se fixaient sans se voir. Du moins, pour l'un des deux, car l'autre profitait des ombres pour admirer son esclave sous un nouvel angle, laissant ses doigts passer au coin de ses lèvres, descendre le long de son cou, de son torse, caresser son aine pour finir par ses cuisses, ses jambes. Il sourit légèrement, bien que cela soit indistinct pour San...

" Je me suis dit que je manquais à tout mes devoirs, pour ce soir ... Ce serait incorrect que tu passes ta première nuit aux côtés de la pureté, n'est ce pas ..? "

Passant la main dans le dos de San, il le ramena vers lui pour le relever contre son torse, nichant ses lèvres dans son cou.

" Le mal appelle le mal... Andrei ne peut comprendre ce qui nous lie. Mais je sais bien que tu n'es pas aussi vide que tu le laissse paraître... Que tu veux laisser croire. Pour te protéger bêtement. Vainement... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San
Hate†Myself
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 15:10

San ne décela en effet pas ce sourire, parmi les brumes de noirceur qui entourait le corps entier de son vis-à-vis. Il se doutait parfaitement bien que le vampire le voyait, quant à lui, et qu'il ne devait pas se gêner pour profiter de la vue de son enveloppe charnelle nue, maigre. Ses orbes parcouraient sans douter ses courbes anguleuses, redessinaient ses traits, et il n'avait bien sur pas tord... Les mains qui vinrent palper sa chaire fraîche regorgeant de sang chaud le lui confirmèrent. Il se laissa alors manipuler comme le bon pantin qu'il était, ne bougeant que lorsque Hakuei le faisait par lui-même. Au contact des lèvres sur sa peau, pas un frémissement, pas une sensation de bien être, ni même de dégoût, rien qu'un passif à toute épreuve.

" Inconvenant, surtout. Vous devriez lui interdire de m'approcher. "

Si Andrei continuait de le côtoyer son âme deviendrait plus noire à chaque rencontre, à chaque mot. L'ange deviendrait petit à petit engloutit par le mal, par la décadence, et ce n'était pas une chose à souhaiter... car si l'ange était si attirant, si spécial, ce n'était que de part sa pureté. S'il perdait cette pureté, il perdait cet intérêt. Et San devait l'éloigner de lui, aussi, parce qu'il aurait souhaiter, au contraire, s'en rapprocher.

Le mal, oui. C'était les lèvres d'un démon bien plus démon que d'autre, qui s'apposaient dans son cou. Les lèvres du mal qui ne faisait que le rendre plus mal encore, lui-même, qui l’imprégnait toujours plus de cette obscurité infini. Oui, ce mal les liait de manière presque imperceptible, d'une manière que Andrei ne pourrait jamais comprendre, d'une manière qui le rendait encore plus beau que l'ensemble des anges... l'ignorance dans toute sa magnificence.

" Je ne me protège de rien. Il n'y a rien à protéger. Les jouets se cassent pour être réparer, ils ne craignent rien puisqu'ils sont dépourvus de conscience. "

Il ne mourront jamais tant qu'un propriétaire serait là pour les animer, les désirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuei
† Le démon †
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 16:09

" Et t'en éloigner ? Certainement pas. Je pense au contraire que tu as beaucoup à lui apprendre... Vous partagerez votre temps libre, pour que tu achève de le détruire... "

Mais pas ce soir. Pas le premier soir. Pour le moment, San appartenait à son maître et uniquement à lui, même s'il ne comptait pas le toucher plus que ça aujourd'hui. Par la suite il prendrait plaisir à jouer avec cette poupée de luxure, ce charmant petit démon, mais pour l'heure il était encore trop tôt. Hakuei n'était pas un homme à l'impulsivité maladroite, il réfléchissait tout de même assez... Bien que ne sachant pas trop à quoi s'attendre avec une créature telle que San.

Pour le moment, il profitait simplement, embrassant avec envie sa gorge à la peau lisse, parfaite, totalement indifférent à l'insolence avec laquelle il lui répondit.

" Andrei te plait bien plus que moi n'est ce pas ? Et pourtant, tu le rejetterai sans difficulté... "

D'une main, il poussa le couvercle du tombeau qui fit un bruit de tonnerre jusqu'à laisser assez d'espace pour qu'un homme puisse s'y faufiler. Il y entraîna l'esclave, le faisant se coucher contre son corps qui refroidissait déjà.

" Alors que tu ne fais rien à l'encontre de ton maître... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San
Hate†Myself
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 16:27

San ne comprenait pas véritablement les motivations de Hakuei à détruire Andrei... Surtout qu'il n'y avait rien à achever. Andrei n'était pas en miette, bien loin de là, il résistait avec beaucoup d'ardeur à son sort, bien qu'il paraissait au premier abord ne pas se soucier de lui-même. Sept ans qu'il était aux services de ce vampire, lui avait-il dit, et sept années qu'il subissait, obéissait, sans sourciller, et que la blancheur extrême de son âme n'avait pas été modifié. Durant sept longues années, il avait sut rester le même ange qu'au début, alors il n'y avait rien à terminer... San pourrait être le déclencheur de sa chute, mais le seul qui pourrait totalement le faire couler, lui maintenant la tête sous l'eau, serait Hakuei. Et personne d'autre. Son maître ne semblait pas se rendre compte de cela... Ou peut-être voulait-il simplement le contredire, en lui imposant sa présence.

" Il n'y à rien à détruire. " affirma t-il alors.

Écoutant le vampire d'une oreille attentive, il fut surprit de voir qu'il avait vu clair dans son jeu... Très certainement n'en avait-il pas encore perçu toute la contenance, mais il était sûr qu'il avait au moins comprit une chose : San cherchait à fuir Andrei parce qu'il l'attirait. L'adolescent ne changea pourtant pas d'expression, et son corps dévêtu épousa bientôt celui du vampire, allongés tout les deux dans cet étrange lit improvisé. Les mains de San étaient posées sur le torse d'Hakuei, immobiles. Il tentait à travers l'obscurité d'accrocher le regard de son maître, mais c'était impossible, il faisait beaucoup trop sombre.

" Il ne doit pas me toucher. "

Non, il ne devait pas... Ou c'était plutôt San lui-même qui s'interdisait le moindre contact trop poussé envers Andrei.

" Vous, vous détenez ce droit. "

Il n'y avait pas d'autres explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuei
† Le démon †
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 20:49

" Rien à détruire ? Alors dis-moi pourquoi tu aimerai tellement ne plus le voir, pourquoi il ne devrait pas te toucher, alors qu'il est la main qui exécute mes ordres... Quelle raison peux-tu invoquer pour justifier cette gêne que je ressens au fond de toi lorsqu'il est là ? Dis-moi San. "

La voix du vampire était très calme, soufflée dans une sorte de murmure qui ne pouvait être audible que pour l'oreille attentive de l'esclave qui gisait contre lui. Mais il marqua une pause, posant un doigt sur les lèvres de l'humain pour lui intimer d'attendre avant de répondre, le temps qu'il tende le bras et referme le lourd panneau de pierre qui condamnait le tombeau. Seul un vampire ou plusieurs hommes pouvaient soulever cette masse. autant dire que le gamin ne risquait pas de prendre la fuite dans la journée.

" Voilà, tu peux répondre maintenant. "

Pendant ce temps, le démon en profita pour balader ses mains le long du corps blottit contre le sien. San était un peu plus petit qu'Andrei, plus maigre aussi, mais ses formes appelaient tout autant au viol que celles de son aîné...
D'une main, le vampire lui caressait le creux des reins, tandis que l'autre jouait distraitement avec une mèche de cheveux. Le fait de coucher dans une tombe était habituel pour lui, et le manque de confort lui était parfaitement égal, tant que la chaleur d'un mortel lui tenait compagnie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San
Hate†Myself
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 21:02

San allait répondre du tac au tac, bien évidemment, mais le vampire l'en empêcha. Il semblait apparemment qu'un léger détail le perturbe pour qu'il puisse commencer à parler, alors il ferma ses lèvres légèrement entrouverte dans l'attente de pouvoir de nouveau s'exprimer. Il patientait sans faire d'histoire, sachant très bien qu'un ordre viendrait pour qu'il puisse parler. Hakuei ferma la tombe, rendant l'endroit encore plus exigu qu'il ne l'était déjà, et se mit soudainement à parcourir son corps de ses mains pour en découvrir plus en détail les courbes. Des courbes sans graisse aucune qui laissait percevoir les os sans difficulté. San ne se nourrissait pas correctement, cela faisait partie des règles du jeux. Les mains de Hakuei, loin de le perturber, ne stoppèrent pas son chemin de pensée qu'il exposa une fois l'autorisation acquise :

" C'est ainsi. " commença t-il " Vous l'avez vous même dis. Le mal est lié au mal, et il se doit de cette manière de demeurer au mal. Il n'as rien de mal, il est tout le contraire, et ce malgré les années écoulées à vos côtés. Je ne me mêle pas aux êtres trop pur. Vous, vous en avez le pouvoir, moi, cela m'est interdit. "

Interdit par cette ligne de conduite qu'il avait lui-même instaurer. Interdit comme toutes les autres choses qu'il s’interdisait : de trop manger, de trop boire autre chose que de l'alcool, de trop dormir, de rater un jour de passe, d'aller à l'école, d'accéder à ses désirs. Tout faire, oui tout. Tout faire à l'inverse de ce qu'il pouvait désirer, de ce dont il pouvait avoir besoin. Andrei l'attirait, oui, mais Andrei n'était pas de son monde. Andrei était trop blanc pour lui, beaucoup trop immaculé.

" La pureté m'incommode. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuei
† Le démon †
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 21:26

Avec patience, le vampire attendit que San s'exprimé et lui donne les réponses aux questions posées. Que trouvait-il de si particulier chez Andrei ? Pourquoi se refuser à le corrompre ? La réponse ne se fit pas attendre, intelligente, à l'image de celui qui la prononçait.

" Tu te l'interdit mais je suis ton maître, et le sien. Si je décide que vous vous cotoyez vous le ferez. Si je veux que vous couchiez ensemble, vous obéirez. Sa pureté n'est qu'une façade, il y a bien longtemps que cet ange a perdu ses ailes... crois moi. Et je ne suis même pas l'auteur de sa chute. "

Hakuei trovait la conversation intéressante, et le contact de l'humain des plus agréable. Finalement, ce n'était pas déplaisant, pour une fois, d'avoir à faire à un mortel résigné d'office. Il se demanda d'ailleurs s'il était aussi talentueux que ce qu'il lui avait sembler remarquer aux travers du regard de ses clients... C'était le oment idéal pour en avoir la démonstration.

" Je ne vais pas tarder à dormir... mais avant, je veux que tu me montres ce mal qui est en toi. Embrasse-moi. Fais moi par de tes talents... "

Les menottes ne devraient pas être un problème. Il devait avoir l'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San
Hate†Myself
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Jeu 7 Juin - 21:49

San n'avait jamais comprit la jouissance que pouvait tirer ce genre d'homme de rendre le bien en mal. Qu'est-ce-qui pouvait être si beau dans cette acte de transformation ? Détruire le pur pour le corrompre, et le salir, il ne voyait pas vraiment ce qui pouvait être honorable là dedans, bien au contraire... Il était bien plus noble de réussir à se tenir loin du bien, et à laisser les gens pur entre eux. C'était une tâche bien plus aisée, bien sûr, car la tentation est toujours présente... San avait bien des fois eu l'envie de se laisser entraîner dans le courant de personne simple, et naturellement gentille, enviable... mais il s'était toujours battu pour contrer ce besoin, et ainsi s'enterrer plus, toujours plus, dans cette noirceur intense.

" Je ne coucherais pas avec lui. " assura t-il de sa neutralité habituelle, et monotone.

Si Andrei le touchait plus que de raison, même sous ordre de Hakuei, San le repousserait. Il ne coucherait pas avec lui, s'était hors de question. Andrei n'avait pas à subir le mal qui le ronge.

" Il reste un ange, même sans aile, cela ne change rien pour moi. Sa trop grande pureté est encore présente bien qu'entachée. "

San ne laissa pas le vampire répliquer, prenant immédiatement ses lèvres des siennes pour répondre à sa demande. En effet, ne pas avoir de main ne lui posait aucun problème. Durant sa vie de prostituée, il avait eu affaire à bon nombre de demande toutes plus étranges les unes que les autres, et avaient bien des fois était attaché, ses partenaires l'empêchant de se mouvoir correctement, ou d'utiliser ses membres. C'était donc avec facilité qu'il menait le baiser, passant d'abord sa langue sur les lèvres du vampire de manière obscène bien que dénué de toute sentiment, et de toute réelle conviction. Cet acte n'était que purement sexuel, résultant d'un élan de luxure qu'il se forçait à maîtriser dans le bon sens, pour continuer. Après avoir bien humidifier les lamelles de chaires du vampire, il glissa insidieusement sa langue entre ces dernières pour pénétrer sa bouche, et venir rencontrer sa jumelle. De manière brusque, et sensuelle, de manière indécente. Oui, rien qu'en l'embrassant. Ainsi, leur langues glissèrent l'une contre l'autre seconde après seconde, combattant presque, leurs lèvres se trouvant, se cherchant, se retrouvant, inlassablement. San ne mettrait fin au baiser que lorsque Hakuei l'aurait décidé. En attendant, comme toujours, il subissait ses propres gestes volontaires, avec impassibilité. Le contraste entre ses gestes, et son humeur intérieur était impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuei
† Le démon †
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Ven 8 Juin - 10:15

Hakuei était amusé par l'attitude de l'esclave. Même s'il se soumettait volontairement, croyant de cette façon gagner le dessus sur son maître, il semblait se croire en droit de décider de ce qu'il ferait par rapport à Andrei. Belle illusion. Le vampire commandait, et dominait sur ces deux mortels, il n'aurait pas d'autre choix que celui d'obéir.

" Tu le feras si je l'ordonne. De toute façon, tu n'auras pas ton mot à dire là dessus. "

Même Andrei ne le voudrait certainement pas, et pourtant il le ferait si son maître l'ordonnait. Il violerait San si c'était ainsi qu'il fallait procéder. Qu'en serait-il de la pureté de son âme, alors ? Ha... on verrait bien !

San parla de la pureté du blond, avant d'obéir brutalement à l'ordre du vampire, lui offrant un baiser pervers, sensuel et obscène, assez expert d'ailleurs. C'était agréable, bien que l'impression d'embrasser une coquille vide soit toute nouvelle pour Hakuei ... il avait pour habitude d'écouter les pensées de ses esclaves, lorsqu'il les forçait à faire ce genre de choses, mais chez San, cela ne provoquait rien. Etonnant.
Comme il ne pouvait parler, il répondit toutefois par télépathie, sa main se logeant à la nuque de l'humain pour prolonger l'étreinte.

Sa pureté ... Comment peux-tu la juger, toi qui n'est même pas capable de ressentir un quart de ce qu'il doit éprouver ? De toute façon, maintenant qu'il te connait, le processus est engagé. Andrei souffrira de ton existence, jusqu'à sombrer. Sa compassion le poussera à te haïr, autant qu'il t'adore déjà ... tu ne peux rien contre ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San
Hate†Myself
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Ven 8 Juin - 10:42

" Je ne coucherais pas avec lui. " répéta t-il tout de même.

Non, jamais. Pas volontairement en tout cas, pas de sa propre initiative. Il ne devait pas, absolument pas... même si son corps était beau, magnifique, attirant. Même s'il aurait volontiers posé ses lèvres sur les siennes, parcourut son corps tout entier de ses mains pour en découvrir le moindre recoin... même s'il savait très bien, qu'avec Andrei, il pourrait très certainement prendre un véritable plaisir... un plaisir auquel il n'avait jamais goûter encore. Mais il ne devait pas. Son corps devait conserver la marque du mal, de la déchéance profonde, et n'être toucher, violenter, que par les mains de ceux appartenant à son espèce. Andrei ne coucherait pas avec lui, jamais. Il ne fallait pas... et San serait prêt à beaucoup pour que cela n'arrive pas. Il était chétif, certes, tout du moins le paraissait-il... mais la volonté était bien plus forte que le reste, et donnait de la puissance à quiconque pouvait la faire totalement sienne.

Le baiser continuait, toujours aussi intense, et vulgaire, mais Hakuei avait décidé de continuer cette conversation par la pensée, alliant son plaisir à l'utilité. San comprit bien rapidement le principe, et remplit son esprit vide de mots, pour ainsi communiquer avec son maître.

*Je juge part ce que je ne peux ressentir. Lui est encore détenteur de ses sentiments, d'un nombre incalculable de nobles sentiments qui sont hors de ma portée, certes. Cela me suffit à déduire sa pureté, et même encore... elle se dégage tout simplement de lui telle une aura qui vous entoure. Qu'il me haïsse ou qu'il m'adore, je n'en ais cure. Je le repousserais quoi qu'il advienne.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuei
† Le démon †
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Ven 8 Juin - 12:53

*Si tu ne couches pas avec lui, il couchera avec toi. Il n'aura pas besoin de ton avis si c'est moi qui lui ait ordonné.*

Hakuei interrompit l'étreinte, rompant le baiser en détournant un peu la tête afin que l'humain puisse, s'il le souhaitait, reprendre son souffle et lui répondre à voix haute. Mais les mots de San lui vinrent également par télépathie, en réponse habile, comme s'il avait tout de suite compris comment ça fonctionnait. Tant mieux, cela faciliterait les choses.

" De nobles sentiments tu dis ? Ils ne sont que faiblesse. Ce gamin est mort à l'intérieur, plus que toi, plus que moi même. Il n'est plus que vains espoirs et amour déplacé. Il est pitoyable. Tu appelles la faiblesse de la pureté ? C'est ridicule. Les gens comme toi sont tellement plus profonds que lui... plus intelligent, dépourvu de cette minable naïveté comme la sienne... "

S'il le repoussait, Andrei en souffrirait, c'était une certitude. Il n'avait jamais été approché d'une personne à laquelle s'accrocher, mis à part Hakuei, il n'avait vu personne durant des années, et là, San débarquait, avec son visage parfait, son expression à la fois neutre, et si triste... Comment y résister ? Même un déchu comme Andrei ne pouvait résister à l'appel d'une tentation telle que celle que provoquait ce petit démon de luxure... et pourtant, il ne s'imaginait pas pouvoir un jour le toucher plus que ça, puisqu'il s'agissait de l'esclave du maître, de son remplaçant...

" Bon, je vais dormir maintenant. Ecarte toi. "

Il n'était pas question pour le moment de se montrer trop proche de lui. Il ne le méritait pas ... Alors couché sur le dos, Hakuei ferma les yeux finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San
Hate†Myself
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   Ven 8 Juin - 13:09

San ne chercha pas à contredire une fois de plus son maître. Il ne coucherait pas avec Andrei, et l'inverse serait à l'identique, même si le serviteur obéissait à son maître. San pourrait aller jusqu'à blesser l'ange, s'il le fallait, physiquement, pour que ce dernier ne le touche pas de cette manière là, de cette manière sûrement sensuelle, et érotique. D'une manière tout autre que celle dont Hakuei faisait preuve à l'instant même. San se tue donc de part les pensées, puis son maître mit fin au baiser. Reprenant doucement son souffle, il écoutait les paroles que déversaient le vampire près de son oreille. Des paroles qui n'avaient aucun sens pour lui, aucune teneur véritable. Il exposa alors une fois de plus la réalité qui lui étreignait l'esprit :

" Il n'as rien de faible, et je ne suis pas meilleur que lui. Le mal que je possède ne fait en rien de moi quelqu'un d’intelligent, ou de profond . Je ne suis même pas quelqu'un, alors comment pourrait-on me juger comme tel ? Sa naïveté est pureté, oui, son innocence profonde aussi. Ce ne sont pas les pâles ombres qui l'habitent qui modifieront cela. "

Andrei avait ce physique d'ange, mais même bien au delà de cela, il était véritablement un ange. Q'importe la noirceur presque transparente, grisâtre, qui pouvait obstruer son coeur, son âme. Il n'en restait pas moins un, et San ne devait en aucun cas le côtoyer. On ne mélange pas les torchons aux serviettes.

San s'écarta alors autant qu'il le pouvait, suivant l'ordre de son maître. Ils étaient à l'étroit, dans ce tombaux. San ne dormirait pas, une fois de plus.

[ FIN ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartiens-moi. [San]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartiens-moi. [San]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ton destin t'appartiens (Mission Solo Rang C)
» A quel groupe j'appartiens, suis-je seulement un rêveur...?
» 03. "Losing my religion" # Ash
» promets moi de te souvenir que tu m'appartiens Ԅ PITCH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Red Chronicles :: L'oubli & les souvenirs : archives-
Sauter vers: