AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Que la fête commence

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Jeu 29 Mar - 10:52

Jey ne tenait pas plus que ça à rester dans ce genre d'endroit.
C'était pas son truc ! Et une fois qu'il avait le fils du Premier dans les bras, il ne tarda pas à délivrer le signal prévu. Le rebelle se dépêcha de regagner le point de rendez vous et hop, il se retrouvait à nouveau en sécurité auprès de Nero.

Ca faisait un bien fou de retrouver le repaire.
Et d'ailleurs, il déposa le fils du premier dans un coin avant de finalement sentir les bras du samurai autour de lui. Un petit sourire de la part de Jey qui se détendait enfin... Et à sa question, il secoua la tête, lui affirmant qu'il n'avait pas eu de mal à trouver Shaura.... OU PAS ! Mais ça, il n'était pas censé le savoir, surtout qu'il décompressait dans les bras de son amant.

- Pas eu trop de problème non... Mais je suis content d'être rentré à la maison...

Jey resta encore quelques minutes dans les bras de Nero histoire de bien se détendre avant de voir la bourde qu'il avait fait en fait.
Mais le pauvre, il n'avait jamais vu Shaura et il avait fait avec la description de son amant.
Et puis, ça allait être le verdict, car le colis était en train de lentement revenir à lui. Le blond regarda le brun avant de murmurer :

- Tu crois qu'on doit prévenir le chef aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Jeu 29 Mar - 11:21

Nero serrait fort son amant contre lui.
Il avait eu peur, pour de vrai, parce qu'il n'était pas avec lui pendant leurs intrusion au manoir.
Mais maintenant, il était rassuré et il ne voulait plus relâché son petit oiseau, lui rendre sa liberté.

Leur invité commençait à bouger, signe qu'il se réveillait.
C'était l'heure d'affronter se crétin aux chevilles gonflés par la vantardise.

-Pas tout de suite. J'ai d'abord deux mots à touché avec Shaura.

A contre coeur, le samouraï laissa retomber ses bras de part et d'autre de son corps pour se retourner vers le vampire, fils du Premier.
Accroupi face à lui, il commença à parler, tout en retirant lentement la cagoule.

-Alors, Monsieur le fils du Premier, ça te fais quel effet maintenant? Tu te sens toujours aussi.... intouchable... T'es qui toi?

La politesse?
Trop surprit pour même y penser.
Certes ce types lui ressemblait, atrocement, mais ce n'était pas lui, ce n'était pas Shaura.

-Où est Shaura? REPOND!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Jeu 29 Mar - 12:14

Juka avait été bien sonné, il avait mal à la nuque. Pour tout dire, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti ce genre de douleur physique, n'ayant plus l'habitude de se trouver en de si mauvaises postures. Juka était celui qui donnait les ordres, et les coups... Pas celui que l'on malmenait, plus maintenant en tout cas, normalement.
Ce soir, tout allait de travers, d'abord on l'avait fait venir chez son ennemi juré, et en prime, il se faisait enlever ! Et puis quoi encore ... Et bien son indignation allait pouvoir croître, car les mots qui suivirent n'allaient pas aider à faire passer la pilule...

A demi-conscient, Juka sentait les deux présences non loin de lui et entendait le vague bruit d'une conversation avant de sentir l'aura d'un vampire approcher de lui... Petit à petit, il revenait à lui, et de ce fait les paroles de son interlocuteur se firent plus distincte, on devait s'adresser à lui, sans doutes... Mais pourquoi parler de Shaura ..?

" Qu'est ce que ... "

Libéré de l'objet qui lui barait la vue quelques secondes plus tôt, Juka cligna des yeux quelques secondes le temps de se faire à la lumière, puis il observa ce qui l'entourait, l'homme qui l'avait agressé, et l'autre, qui s'adressait à lui, visiblement mécontent de ne pas avoir à faire à son jumeau...

" Je ne suis pas Shaura... Comment voulez-vous que j'le sache. "

Doucement, le vampire se redressa, assis, et commença à se masser la nuque sans quitter des yeux l'homme qui posait les questions. Il n'allait tout de même pas livrer son frère sans savoir à qui il avait à faire... Ni pourquoi il se trouvait là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Jeu 29 Mar - 13:20

Jey se remettait un peu du stress qu'il avait subit en allant là bas.
C'était sa première mission et d'après ce qu'il avait bien pu comprendre, il ne s'en était pas mal sorti non plus ! Tant mieux, dans un sens, il était tout de même fier de lui.
Il le pouvait non ? C'était la première fois qu'il kidnappait quelqu'un.

Mais bref ! Il trouvait beaucoup de réconfort dans les bras de son amant. C'était pas un soucis ça, il aimait beaucoup être dans ses bras.
Cependant, le devoir les rappelait à l'ordre et Nero prenait tout simplement les choses en mains pour entendre que finalement...
Le vampire qu'ils avaient sous la main n'était pas... Le bon ?
Alors là, le blondinet se sentait bien mal d'un coup....
En même temps, comment aurait-il pu savoir que ce n'était pas lui ? Ignorant, Nero était le seul rebelle à avoir vu Shaura.

En tout les cas, il laissait le brun interroger le prisonnier. Jey avait fait sa part de boulot.
Et puis bon, le samurai avait bien plus d'expérience que lui en la matière ! >.<
D'ailleurs, le plus jeune des deux rebelles se contentait tout simplement d'observer la situation. Et puis, bon, il fallait bien qu'on sache où était le vrai Shaura... Mais la partie était bien loin d'être gagné...
En plus de ça, il sentait bien l'engueulade venir à plein nez...
Après tout... C'était de sa faute ce qui arrivait T___T
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Mer 4 Avr - 13:13

Pour le coup, Nero ne s'y attendait pas.
Comment aurait-il pu imaginer tomber sur quelqu'un qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à leur cible?
En tout cas, lui n'était pas au courant que Shaura avait un jumeau...
Quoi que... Il lui avait parlé d'un frère si sa mémoire était bonne, mais de là à se douter d'un jumeau...

Pauvre Jey.
Finalement, son premier kidnapping n'était pas une réussite.
C'était pas de sa faute non plus mais bon.
La question, maintenant, était de savoir ce qu'ils pourraient faire de lui.


-Jey, va chercher le chef. On va avoir besoin de lui.

C'était la seule chose à faire tout de suite, la plus raisonnable en tout cas.
Il attendit que Jey s'éloigne pour continuer à "discuter" avec le prisonnier.

-Si tu n'es pas Shaura, qui es-tu? Un des fils du Premier? Une doublure? Pour nous, peu importe du moment que ça touche le premier. Mais maintenant que je t'ai dis ça, tu va peut être essayer de me convaincre que tu n'es rien pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Jeu 5 Avr - 7:53

" Vous avez eu de la chance d'être tombé sur moi et pas sur le fils du Premier, votre accolyte serait déjà mort autrement. On a pas idée d'enlever quelqu'un et de le transporter sans se donner la peine de l'attacher... "

Ils avaient de la chance que Juka soit ce qu'il était, qu'il reste là, assis sagement face à son interrogateur sans bouger, se défendre ou tenter de fuir. Mais ce n'était pas pour autant qu'il allait vendre son frère, bien qu'il détestait Daisuke, et qu'il en voulait à Shaura de ne pas être venu plus souvent le voir, ces derniers temps.

" Je n'ai aucune raison de dire qui je suis à des gens qui m'ont enlevé par erreur. A l'évidence, je n'ai rien à faire ici. "

Non, il n'était pas fils de Daisuke ... Il haïssait celui ci au plus haut point, mais ce n'est pas pour autant qu'il approuvait les actes des rebelles. Juka se trouvait donc dans une position plutôt délicate, et réfléchissait à la meilleure manière de s'en sortir vivant... La seule chose de certaine ...

" Je ne compte pas pour le Premier. Et je n'ai aucun moyen de vous le prouver. Alors, qu'allez-vous faire ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Jeu 5 Avr - 10:20

Fallait se rendre à l'évidence, Jey avait merdé.
C'était sa première mission et il avait échoué lamentablement.
Le blond n'était pas plus préparé que ça et forcément, ça ne pouvait être que trop beau ! Il fallait bien que ça merde un moment ou à un autre.
Bah là, c'était tombé sur lui. Tant pis. Seulement... Jey avait peur de ce qu'il pourrait se passer par la suite... Et bien que Nero soit là pour le protéger, il avait comme un mauvais pressentiment...

Mais bref. Il ne fallait pas qu'il pense comme ça, après tout ! Il était en sécurité ici non ?
Oui !
Alors bon !
Du coup, il alla chercher la chef sur ordre de son amant. Le plus jeune acquiesça d'un signe de tête et sortit de la pièce direction les bureaux et autres lieux où le chef était susceptible de le trouver.
Il frappa alors à sa porte et fut surpris de voir Mao derrière le bureau du chef ! Sono n'était pas là ? Ou... Il y avait dû se passer quelque chose, mais bref ! Il allait pas chipoter non plus.
En cet instant, c'était lui le chef et ils avaient besoin de lui.

- Mao, on a besoin de toi, on a un gros problème...

Fallait qu'il voit Nero pour ça ! Lui n'était pas vraiment capable d'expliquer ce qu'il se passait !

[ c'est donc au tour de Mao de répondre ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Mar 10 Avr - 19:44

Mao restait dans son bureau quand il ne voyait pas son amant ou Yuu. Il avait besoin de travailler pour se vider la tête, il avait besoin de travailler pour oublier et s'évader. Il pouvait ne penser à rien, juste à sa place de chef et pouvoir tout gérer.

En ce moment même se passait un grand évènement. Il le savait, il restait là au cas où on aurait besoin de lui. Il avait ordonné à deux hommes d'aller capturer un homme. En espérant qu'il ne leur arrive rien. Ici il était comme un père, il devait protéger ses petits bien que certains étaient plus vieux que lui. Enfin bref, il travaillait quand il entendit du bruit et releva la tête. L'odeur de jey.

-Entre Jey.

Au moins il savait qu'il y en avait d'un qui était encore en vie ! Allez savoir de l'autre partenaire. Il le regarda entrer et inclina la tête. Par contre ce qu'il venait de dire ... Un problème ? Comment ça ? Nero de mort ? On a pas pu avoir le prisonnier ?

-Comment ça ? Quel genre de problème ?

Mao s'attendait à tout et avait un peu peur de la réponse du vampire. Il fronça les sourcils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Sam 14 Avr - 8:28

Jey n'eut pas vraiment le temps de faire des formalité.
Nero et lui avaient un problème et il fallait que le chef puisse leur dire ce qu'il devait faire.
Après tout, c'était de sa faute.

Ainsi, il entra dans le bureau de Mao, faisant un léger signe de tête dans l'optique de le saluer et de confirmer son affirmation.
Du coup, il fallait que le blond lui expose ce qu'il c'était passé.

- Eh bien... On a exécuté le plan comme c'était prévu, mais arrivé ici, Nero a remarqué qu'il ne s'agissait pas du fils du Premier, mais de son sosie...

Jey soupira un moment, puis il regarda son chef.
Il ne savait pas quoi faire, le jeune rebelle était un novice en matière de kidnapping et tout ce qui s'en suivait. Mais tout ceci restait quand même de sa faute...

- On a besoin de ton aide pour éclaircir la chose...

Inutile de dire que la situation le mettait vraiment mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Dim 22 Avr - 17:09

Mao s'attendait à tout mais peut être pas à ça. Il regardait son équipier sans rien lui le laissant exposer le problème. Effectivement c'était problématique. Le blond avait besoin d'un petit moment pour réfléchir, il essayait de le faire rapidement mais là ... C'était quelques peu compliqué.

-Je vois.

Le plus vieux se leva doucement abandonnant ses papiers. Son regard ne quittait pas celui de Jey. Il n'allait pas non plus l'engueuler après tout dans la hâte de l'attaque ils ne pouvaient pas faire attention à tout.
Doucement Mao s'assit sur son bureau face au blond croisant les bras sur sa poitrine.

-Déjà ce n'est pas de votre faute hein. Ca arrive. Et ... Et je dois réfléchir à ce qu'on va en faire. On pourrait le garder au cas ou on aurait besoin d'une monnaie d'échange.

Ce n'était pas une mauvaise idée ! Fallait prévoir la riposte des Eieins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Lun 23 Avr - 10:24

Oui, d'accord... Ce n'était pas non plus de sa faute, mais le plus jeune ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir. C'était idiot, mais légitime.
Pourquoi ?
Eh bien parce que Jey avait ramené un homme qui n'était pas du tout celui qu'on croyait. Et il avait pensé de Mao qu'il le gronderait. Et apparemment non. Ce qui le soulageait.
Cependant, il avait un peu peur de la suite et des répercussions que tout ceci pourrait avoir à l'avenir.

En tout les cas, il regarda Mao réfléchir avant de parler.
Oui. Il devait aussi réfléchir à ce qu'ils allaient en faire... Mais... Il ne pourrait pas le garder. On ne savait même pas ce qu'il avait à voir dans cette histoire. Et puis, Nero avait déjà du mal à le faire parler.
Aussi, Jey hocha la tête, le laissant réfléchir avant de lui proposer :

- Tu devrais peut-être venir voir ce qui se passe et en juger sur place non ?


Il le dévisagea un moment son chef, pensant que c'était la meilleurs solution à adopter pour le moment. Et puis il fallait y retourner... Avant que le samurai ne le décapite... >>
Revenir en haut Aller en bas
Kousei
♣ L'artiste ♠
avatar

Messages : 644
Date d'inscription : 04/03/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Que la fête commence   Jeu 26 Avr - 10:00

[Au tour de Nero, puis ce sera Juka, Mao, et Jey, et ainsi de suite à partir de maintenant.]

_________________
x x
~ Je veux juste que tu sois à mes côtés, c'est tout... Bon, dépêche-toi et baise-moi ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-chronicles.frenchboard.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Ven 27 Avr - 10:41

Ce type l'énervait au plus haut point.
On aurait presque dit qu'il n'avait pas peur de ce qui pouvait lui arriver.
Pourtant, il y avait de quoi s'inquiéter.

-Effectivement, tu n'as rien à faire ici et puisque tu ne représente rien pour le premier, on va tout simplement te tuer.

La main sur son katana, Nero se rapprocha du vampire qui ne voulait toujours pas dire qui il était.
Le pire dans l'histoire, c'est qu'il était sérieux.
Le masque de l'homme neutre était retombé sur le visage du plus âgé.

-Tu ne nous sert à rien. Dommage pour toi. A moins que je ne décide de passer mes nerfs sur toi? Qu'est ce que tu préfère, mourir maintenant ou souffrir avant?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Que la fête commence   Lun 7 Mai - 10:51

La peur ? Juka n'en avait que trop souffert de la main des vampires, lorsqu'il était mortel, pour en ressentir ne serait-ce qu'un peu. Il ne craignait pas le démon qui se tenait en face de lui, sabre prêt à sortir et à trancher sans raison valable. Qu'importait, s'il devait mourir aujourd'hui, soit. Il aurait simplement préféré mourir pour une cause plus juste, que celle d'avoir été enlevé par erreur ...

" Tue moi si cela peut détendre tes nerfs de brute sans cervelle, mais je ne suis pas sûr que cela vous avance à quoi que ce soit, toi et les tiens ... "

Oui, mort Juka ne servait à rien. Vif ? Il restait un yajuu, qui même s'il était neutre, faisait parti du peuple d'Ake no Roji, et donc, du peuple sur lequel le Premier était supposé régner. En plus de posséder la plus grande et réputée boutique d'esclaves de la ville, Juka était le jumeau d'un des fils du Premier, aussi ... Mais tout ceci n'importait sûrement plus trop aux rebelles, trop orgueilleux pour voir dans leur erreur une quelconque seconde possibilité. Et ce n'est pas Juka qui allait les aider ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que la fête commence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que la fête commence
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Red Chronicles :: L'oubli & les souvenirs : archives-
Sauter vers: